Youtube Shorts : la nouvelle fonctionnalité

Qu’est ce qu’un Youtube Short ? La nouvelle fonctionnalité de Youtube. Si tu souhaites devenir Youtubeur, cette nouvelle fonctionnalité pourrait bien t’intéresser.

QU’EST-CE QUE LES YOUTUBE SHORTS ?

Les Youtube Shorts sont la nouvelle fonctionnalité de Youtube qui ressemble vaguement à une copie des vidéos Tiktok.

La nouvelle fonctionnalité n’est pas encore totalement disponible en France, elle a pour l’instant juste remplacer ce qui était anciennement les stories. A terme, c’est sensé être une réelle fonctionnalité à part entière, comme c’est le cas en Inde par exemple, et qui commence petit à petit à l’être aux US.

Les Youtube Shorts sont des vidéos de moins de 60 secondes et qui contrairement aux vidéos Youtube sont aux formats verticaux.

Comme Tiktok ou encore les réels sur Instagram, ça permettrait d’avoir accès à une nouvelle audience qui ne nous connaissait pas avant. Les shorts ne sont également pas des vidéos Youtube. On n’y fait pas la même chose, il va falloir synthétiser dans vos vidéos, aller à l’essentiel. Vous aurez également accès à une musique (un peu comme sur Tiktok au final).

A savoir également que quand les shorts seront disponibles en France, tout le monde y aura accès. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de minimum d’abonnés à avoir pour en créer. Ça sera accessible au même endroit que pour créer des vidéos.

LES COTES POSITIFS DU SHORT

Les cotés positifs du short va surtout s’adresser aux petits créateurs de contenu (ça n’empêchera pas les moyens et gros créateurs d’apprécier également).

Cela vous permettra d’atteindre une audience très rapidement et surtout en peu d’effort, car c’est un type de vidéos qui se fait assez rapidement.

Certaines personnes ont vu leurs compteurs explosés grâce au Shorts et c’est vraiment quelque chose de positif.

Je pense également que comme c’est un contenu facile à faire et court, cela permettra à des créateurs de toujours garder contact avec leurs communautés via des petites vidéos.

LES COTES NÉGATIFS DU SHORT

S’il y a des côtés positifs, il y en a aussi des négatifs.

La première c’est qu’il y a de forte chance que des personnes repostent tout simplement des vidéos déjà présentes sur Tiktok sur Youtube. C’est ce qui s’est passé avec l’arrivée des réels sur Instagram. Ça va également poser un problème de personnes repostant du contenu ne leur appartenant pas.

Ce que j’ai pu remarquer également (ça reste à prendre avec des pincettes), c’est que la conversion est assez compliquée. C’est-à-dire que beaucoup de personnes seront sûrement amener à regarder vos vidéos, mais peu de personnes s’abonneront à votre chaine. En réalité, ce n’est pas quelque chose d’étonnant quand on sait que c’est environ la même chose sur Instagram avec les reels. Voilà pourquoi il sera important de rendre votre short le plus impactant possible.

Enfin, quelque chose qui pourrait en intéresser certains : les shorts ne comptent pas pour intégrer le Youtube Partners Program. C’est-à-dire que ça ne comptera pas dans le watch time pour pouvoir être enfin monétisé. Dommage n’est-ce pas ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’influence, Youtube ou encore Tiktok , n’hésites pas à suivre Webydeez sur Instagram et Youtube.

YoutubeInstagram

Si tu souhaites te lancer sur Youtube ou dans l’influence, n’hésites pas à t’inscrire à notre Newsletter. Une newsletter par semaine où on t’informe des nouveautés et on te donne des conseils exclusifs pour te lancer.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :